www.albifun.fr le site officiel des supporters du Sporting Club Albigeois, Club de rugby de ProD2


Aller au contenu

Tarbes - Albi

Matchs > Matchs aller


Tarbes 24 __ Albi 30



Bousculé en touche, malmené en mélée, le SCA marquera tout de même deux essais



Le pot de miel sera pour l'abeille !



Vincent marquera un superbe essai



on se serre la main avant le match entre Jean Christophe Bacca et Philippe Berot



Mais qu'est ce qu'ils me font aujourd'hui ?



Bonne prise à deux mains de Laurent



Fabien Fortassin la bonne recrue du TPR



Il ne ratera que celle de la 77ème minute, celle qu'il ne fallait pas manquer



Les supporters Tarbais ont chanté pendant 79 minutes ...



Un pack Albigeois souvent chahuté



Fred Manca au top de sa forme



Ouf !!!



Dave Vainqueur, le héros du jour



Le Compte rendu de TarnXV

SC ALBI : VAINQUEUR AU FINISH !

C’est à croire que les dirigeants du SC Albi ont dernièrement été troublés par l’épisode du blocage de dix licences par la DNACG car deux d’entre elles, bien qu’homologuées, n’étaient toujours pas en règle samedi, une quinzaine de jours après l’ouverture du championnat.

Ainsi, Julien Galinier et Thomas Fournil ne purent pas honorer leur première sélection pour la troisième journée contre le Tarbes Pyrénées Rugby et devront patienter quelques jours de plus pour débuter leur saison en Pro D2.

Cela fait partie du lot habituel de tracasseries avec lesquelles Henry Broncan doit compter depuis qu’il a pris les rênes du Sporting et ce n’est pas tout. Diminués en seconde ligne après les blessures de Thomas Vervoort et François Tisseau, le sort à continué à s’acharner. En effet, Chris Van Der Westuysen dut renoncer au dernier moment après s’être claqué à l’échauffement. Le match n’avait pas encore débuté que le banc était déjà amputé de trois possibilités de changement. Il n’y avait que les deux cents supporters Albigeois qui avaient fait le déplacement encore assez « fous » pour entonner des chants !

L’arbitre, Monsieur Stephan Pomarède, libère les deux équipes. Sur la lancée de sa fin de match à Dax, Frédéric Manca passe la première pénalité dès la troisième minute de jeu alors que son homologue, Fabien Fortassin, échoue dans sa première tentative (5) mais pas dans sa seconde (9’). L’arrière Albigeois tente le drop et connait à son tour l’échec (11’).

Albi semble alors être mieux entré dans la partie mais un contre du TPR met le feu dans la défense Tarnaise qui a toutes les peines à se dégager. Cependant Manca ajoute trois points de plus des quarante cinq mètres suite à un plaquage haut d’un Pyrénéen. Le SCA mène 6 à 3 (19’) mais son avance est réduite à néant deux minutes plus tard. Fini le temps de réglage, Fabien Fortassin est maintenant à « cent pour cent » et réussit successivement une pénalité (21’) venant sanctionner un hors jeu de Correa et un drop (25’) concluant un beau mouvement du TPR.

Le score de 9 à 6 en faveur des Tarbais est somme toute logique quand Christophe Lafoy sévèrement touché au genou doit déjà laisser sa place à Pierre Correia (25’). On assiste à un match où il y a un manque de rigueur et beaucoup d’approximations de part et d’autre ; les occasions de s’enflammer se font rares.

Il y a aussi un manque certain de discipline et, pour l’heure, l’indiscipline est du côté des Albigeois, ce que profite Fortassin. Il donne pour la première fois un avantage de six points à son équipe en convertissant une pénalité des cinquante mètres. Sur une chandelle Manca avait mis tous ses partenaires en position de hors jeu (27’).

Puis, l’indiscipline change de camp. Et comme Manca rivalise en termes d’efficacité, le SCA revient à trois longueurs suite, cette fois-ci, à un plaquage sans ballon d’un Tarbais (32’).

Il y a beaucoup de déchets quand une percée de Sofiane Guitoune éclaircit enfin le jeu des Albigeois. Le tout nouveau trois-quart centre trouve le soutien de Geoffrey Palis, relais des avants. La défense Pyrénéenne est prise de vitesse et sur le redéploiement du jeu grand côté, Romain Sola allonge sa passe pour Laurent Baluc Rittener, lequel volleye le ballon pour Vincent Clément qui, en position d’ailier, va à l’essai (35’). C’est du bel ouvrage et cet essai vient récompenser l’équipe qui a peut-être le plus osé durant ce premier acte.

Les Albigeois s’acheminent à virer à la pause avec deux points d’avance avant qu’une entrée sur le côté du maul offre à Fortassin la pénalité portant le score à 15 à 14 en faveur du TPR (40’).

Les Tarnais, qui puisent souvent leur force dans celle de leur pack, furent souvent contrariés par une équipe valeureuse et au fort caractère malgré leurs nombreux blessés, notamment dans les lignes arrières.

Et c’est certainement cela et cette bravoure que Broncan envia à l’adversaire et qu’il a certainement demandé à ses joueurs à la mi-temps. Il ne dut pas mettre bien longtemps à se faire comprendre car son équipe était déjà de retour sur le terrain au bout de cinq minutes. Pourtant, la deuxième période resta du même tonneau que la précédente.

Guitoune et Palis tentent bien de raviver la flamme mais un nouvel en-avant abrège l’action d’essai (47’). Pierre Saby et Martin Gady sont entrés mais le SCA peine toujours autant à imposer sa puissance et à prendre le jeu à son compte car Albi pêche tant dans les phases de conquête traditionnelles que dans le jeu de mouvement.

On n’a d’ailleurs pas vu les groupés pénétrants et les nombreuses percussions aperçues lors des deux précédents matchs. La mêlée a été aussi chahutée à plusieurs reprises, notamment en fin de partie, et on ne compta pas moins de cinq pertes de balles en touche. Les difficultés de l’alignement ne sont évidemment pas étrangères aux absences de Yohan Misse et de plusieurs joueurs en seconde ligne. A l’heure de jeu, Vincent Clément sera d’ailleurs contraint de suppléer Paul Guffroy qui, pour son match de reprise, n’avait pas ménagé sa peine jusque là.

Dans cette partie, il n’y a vraiment que le score qui évolue au gré des pénalités que tentent Fortassin (50’, 58’, 60’) et Manca (55’, 62’, 68’). Dans ce mano à mano que se livrent les deux buteurs, chacun réussira trois nouvelles pénalités, portant la marque à 24 à 23 en faveur du TPR à dix minutes de la fin.

La victoire a du mal à choisir son camp mais durant les vingt dernières minutes les projecteurs se braquent sur un joueur auteur de trois actions de très grande classe. Cet homme est Dave Vainqueur et il est magnifique à voir jouer.

Alors qu’il avait dix mètres de retard sur l’ailier du TPR parti inscrire un essai en contre, il le reprend au niveau des vingt-deux mètres (60’). Puis, il dépose et surclasse pas moins de quatre défenseurs dans un couloir de cinquante centimètres de large le long de la ligne de touche et est tout prêt d’aller à l’essai (68’). Enfin, il marque l'essai de la gagne en récupérant le ballon de manière acrobatique et en effaçant les deux derniers défenseurs avec beaucoup de puissance et de talent (79’). Du grand art, on vous le raconte !

Fortassin venait de rater la pénalité qui aurait sans doute scellé l’issue de la partie. Manca renvoie le ballon loin devant, Tarbes trouve la touche sur la ligne des vingt-deux mètres du SCA. Florent Fourcade la joue rapidement pour Manca qui tape une chandelle pour lui-même. L’arrière est à la réception et trouve le soutien de ses avants. Sébastien Pagès se ravise un temps et donne le ballon à Paul Oro qui ouvre sur Romain Sola. Le soliste Albigeois adresse une transversale lumineuse à son ailier démarqué … et c’est l’essai de Vainqueur au finish !

Score final : 30 à 24 en faveur du SCA.

Même si la défaite est cruelle pour les Tarbais, les Albigeois n’ont pas volé leur résultat. Après tout, ils marquent deux essais bien construits quand, dans le même temps, le TPR a été dans l’incapacité de s’approcher de la ligne d'en-but du SCA. C'est dire le nombre d'actions d'essai ou de fortes dominations qu’ils ont eues.

Albi enchaîne une troisième victoire d’affilée en autant de matchs et consolide sa place de leader du Pro D2. Cette performance mérite d’être saluée par un Stadium municipal comble lors la prochaine réception de Narbonne. Chiche !

Composition du SCA : Lafoy, Ponnau, Sore, Correa, Guffroy, Fourcade, Clément, Baluc Rittener, Carabignac, Sola, Vainqueur, Denêtre, Guitoune, Palis, Manca.
Remplaçants : Gady, Saby, Correia, Van Der Westuysen, Oro, Pagès



Henry retrouve le sourire



Un peu de pelouse Tarbaise, à replanter à Albi ...



A la bodega on entendait surtout les jaunes et noirs



150 Albigeois ont fait un maximum de bruit !




Quelques photos de la soirée




Tous les résultats ici









Page d'accueil | Matchs | Supporters | Se distraire | Actu du SCA | Archives | Forum et Tchat | Liens | Plan du site


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire | albifun@albifun.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu