www.albifun.fr le site officiel des supporters du Sporting Club Albigeois, Club de rugby de ProD2


Aller au contenu

Mont de Marsan - Albi

Matchs > Matchs retour


Mont de Marsan 22---- Albi 10



Deux dizaines de pénalités contre nous, une déroute en touche, aucune agressivité positive, qu'est devenu le SCA du début de saison ?



Le compte rendu de Tarn XV


Des Albigeois à bout de souffle ?



Plus de touche et une mêlée de moins en moins souveraine, un nombre incalculable d’en-avant et de plaquages manqués, des avants et des trois-quarts de plus en plus fantomatiques et qui pour certains finissent à la ramasse, une charnière et un jeu au pied en déliquescence au fil de la rencontre … mais où va donc ce Sporting ? Le tableau est sévère mais c’est la troisième défaite d’affilée, la quatrième même en cinq matchs en 2011 : huit sur vingt, ce n’est pas une note quoiqu’elle ne détonnerait pas avec les prestations actuelles des « jaunes et noirs » mais c’est tout simplement le nombre de points famélique inscrits depuis le début de l’année au classement de la PRO D2 par le SCA.

« Albi craque, Lyon s’envole », d’une semaine à l’autre, les titres de la presse sont les mêmes, plus rien ne change et tout fout le camp ! Le LOU a fait le trou, facilement, il est ce soir à huit longueurs, loin devant et peut déjà entrevoir la montée directe en TOP 14. Derrière, la meute des autres prétendants se fait de plus en plus pressante, le quatrième n’est plus qu’à cinq points, le cinquième à dix et le neuvième à quinze alors qu’il était encore à vingt-deux points au soir de la dix-septième journée et de la dernière victoire bonifiée contre Tarbes, il y a un mois à peine.

C’est une évidence, cette équipe Albigeoise a un sérieux coup de mou et l’opération rachat lancée ce weekend au stade Guy Boniface par les joueurs et leur emblématique capitaine devra attendre une semaine de plus car on n’imagine pas un nouvel affront au Stadium. Aux dires des fervents supporters et certainement des sponsors, la plaisanterie a assez duré et il est encore temps que chacun se ressaisisse au premier rang desquels les dirigeants Albigeois qui oublièrent le « bon » jeu de maillots à Albi. Privés de leur tunique, les Cathares laissèrent peut-être bien plus dans cette affaire tant ils apparurent amorphes face au stade Montois en seconde période. Incapables de se trouver sur le terrain, il y avait apparemment bien plus que les touches qui n’étaient pas trouvées. A moins que le virus qui toucha Laurent Baluc-Rittener et qui l’obligea à déclarer forfait se soit propagé et ait fait d’autres dégâts au sein de l’équipe. La rencontre était télévisée, Henri Broncan et son staff auront matière à revenir durant toute la semaine sur ce qui n’a pas marché et il y a fort à parier que le « sorcier » Gersois ne mâchera pas ses mots pour tenter d’expliquer une telle contre-performance. Peut-on parler de naufrage collectif ? En tout cas, il va falloir se remettre sérieusement en question et laisser ses états d’âme, s’il y en a, au vestiaire.

Pourtant la première mi-temps avait été plutôt bien négociée par les Tarnais, accusant un retard de seulement trois points à la pause, 13 à 10 en faveur du Stade Montois. Jusque là, il avait suffi d’un premier ballon à Timoci Matanavou pour déposer son vis-à-vis le long de la ligne de touche et inscrire son onzième essai de la saison, faisant de lui le meilleur marqueur de la PRO D2 (18’). Mais Albi sut réagir assez vite comme sur cette attaque de ses trois-quarts où la passe « chistera » de Frédéric Manca à destination d’Anthony Poujol est légèrement en avant sans quoi … Puis, Sofiane Guitoune perce le premier rideau et donne à Anthony Poujol qui tape par-dessus le dernier défenseur. L’ailier du Sporting est pris sans ballon par Romain Lauga mais François Tisseau a suivi et aplatit (27’). Après avoir consulté son juge d’en-but, l’arbitre le refuse, probablement à tort mais adresse un carton jaune au talonneur Montois. Mont de Marsan, en infériorité numérique, reste sous pression et sur une pénalité vite jouée à la main à cinq mètres de la ligne des Landais, Maxime Carabignac est stoppé dans son initiative par un joueur Montois en position de hors jeu. Monsieur Piraveau applique le règlement et accorde un essai de pénalité aux Albigeois, 7 à 7 après la transformation de Frédéric Manca (29’).

Dans les deux camps, le jeu n’atteint jamais des sommets, haché par l’accumulation des fautes commises de part et d’autre et c’est l’indiscipline qui se charge de faire la différence. A ce jeu les Albigeois ont déjà pris de l’avance et à leur tour ils écopent d’un carton jaune. Florent Fourcade rejoint Romain Lauga, les deux équipes sont désormais à quatorze (32’). Si Antoine Vignau-Tuquet a essuyé deux échecs durant le premier quart d’heure, il a entre temps réglé la mire et passe ensuite ses deux prochaines tentatives (32’ et 40’). Frédéric Manca n’est pas en reste et convertit l’unique coup de pied de pénalité qu’il a à tenter, des quarante-cinq mètres en coin (37’).

Mi-temps : 13 à 10 en faveur du Stade Montois.

Mont de Marsan domine mais pas outrageusement des Albigeois au jeu « brouillon ». Pourtant Albi semble repartir avec de meilleures intentions. La passe au pied de Romain Sola pour Geoffrey Palis démarqué est belle mais l’ailier Albigeois ne parvient pas à éviter la touche (42’). Intenable, l’international des moins de vingt ans, sélectionné pour affronter ses homologues Anglais, manquera la prochaine rencontre. Il est maintenant à nouveau à la récupération d’une chandelle de Frédéric Manca (44’). Il échappe le ballon alors qu’il avait fait le plus difficile et que l’en-but lui tendait les bras ... Les Albigeois viennent de gâcher là leurs meilleures munitions.

Les deux équipes font toujours preuve d’autant d’indiscipline et comme en première période les Albigeois restent dans ce registre en tête. Beaucoup de fautes, à l’image de cette faute d’anti-jeu de Maxime Carabignac qui charge un joueur sans ballon. Antoine Vignau-Tuquet en profite pour porter le score à 16 à 10 (51’). Dans la foulée, le demi de mêlée Tarnais est remplacé par Sébastien Pagès. Martin Gady fait aussi son entrée et marque son retour après trois mois d’absence dès la première mêlée en obtenant une pénalité. Frédéric Manca ne trouve pas la touche, les Montois sont à la relance, la transmission entre Romain Sola et son arrière est difficile. Que de fébrilité, les Albigeois concèdent deux nouvelles pénalités en deux minutes (57’ et 59’). Antoine Vignau-Tuquet réussit la première, 19 à 10.

Albi subit et il faut le retour in extremis du capitaine Vincent Clément pour empêcher Vignau-Tuquet d’aplatir un nouvel essai. Mêlée à cinq en faveur des locaux, le SCA récupère le ballon, Romain Sola amorce le contre mais Anthony Poujol ne parvient pas à devancer le repli défensif local. Les Montois sont déjà de retour dans le camp Tarnais. Sébastien Pages gène le relayeur et offre trois points de plus à Antoine Vignau-Tuquet (64’). Avec douze points d’avance, Mont de Marsan n’a plus qu’à gérer sa fin de match.

Crisjan Van Der Westuysen est mis KO sur un rude plaquage d’Alban Genthieu. Les esprits s’échauffent et Lodie Britz écope d’un carton rouge à quatre minutes du terme pour un coup de genou à joueur au sol. Ça ne change pas le cours des événements, Albi est beaucoup trop en souffrance dans la construction de ses actions pour pouvoir espérer plus. Au final, la victoire des Montois est logique. Le score peut même apparaître flatteur pour des Albigeois en manque d’ambition et qui n’ont que trop rarement fait honneur à leur statut de dauphin de la PRO D2. La seule chose qui ne puisse pas être reprochée aux différents acteurs de la rencontre, c’est l’engagement et la volonté mises dans le combat. Autrement pour le reste …

Score final : 22 à 10 en faveur du Stade Montois.

Albi ne rattrapera certainement plus le LOU qui lui a peut-être indirectement rendu service en allant faire match nul à Grenoble. Pour autant et malgré la période délicate actuelle, le SCA conserve la deuxième place au classement à neuf journées de la fin avec deux longueurs d’avance sur les Isérois et surtout a son destin entre ses mains puisqu’il accueillera ses deux plus sérieux rivaux lors des deux prochaines semaines : l’Union Bordeaux-Bègles le dimanche 27 février à 14 h et le FC Grenoble Rugby le dimanche 6 mars à 14 h.

Tout Albi se prépare déjà pour les festivités du Carnaval 2011 et l'heure de la mobilisation a sonné. Car le SCA veut tirer au plus vite un trait sur cette mauvaise passe et rêve de laver l’affront subi à André-Moga le 17 octobre dernier où les Girondins s’étaient imposés sur le score de 47 à 9. Les Albigeois, par la même occasion, veulent aussi effacer les deux seules défaites de la phase aller justement concédées face à leurs prochains hôtes. Quel beau programme !

Composition du XV Albigeois : 1 Correia, 2 Saby, 3 Prime, 4 Guffroy, 5 Van Der Westhuysen, 6 Fourcade, 7 Misse, 8 Clément (cap), (m) 9 Carabignac, (o) 10 Sola, 11 Poujol, 12 Denêtre, 13 Guitoune, 14 Palis, 15 Manca.

Remplaçants : 16 Ponnau, 17 Frize, 18 Gady, 19 Tisseau, 20 Marut, 21 Pages, 22 Fournil, 23 Borges.

Entraîneurs : Broncan, Bacca



Echange d'écharpes jaunes et noires entre club de supporters



Mont de Marsan est maintenant une grosse machine bien huilée



Pas de doute on est bien dans les Landes



Buzooka "Jules César" sur sa drôle de machine, en compagnie de notre Blachu



Stade plein de fervents supporters en tribune honneur



Le gag des maillots, sans commentaires !



Timoci Matanavou la star fidjienne du Stade Montois




Delpeyrat avait trente représentants sur le terrain pour le prix de quinze
un bon coup de pub gratuite !



Ah ce Piraveau, c'est quelque chose !
il a sifflé comme un merle au printemps



Antoine Vignau-Tuquet a assuré ce qu'il fallait



une centaine de supporters Albigeois partiellement assommée



Un jaune pour Florent Fourcade (faute technique)



Un des deux clubs de supporters de Mont de Marsan




Antoine Vignau-Tuquet passe encore trois points sous l'oeil de Romain Sola



Faillite en touche malgré notre meilleur lanceur



Le stade Montois a produit beaucoup plus de jeu que nous



Pas moins de trois essais refusés aux Landais



C.J est resté K.O un moment sur le terrain




Les autres photos
de Bernard LAURENT














Page d'accueil | Matchs | Supporters | Se distraire | Actu du SCA | Archives | Forum et Tchat | Liens | Plan du site


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire | albifun@albifun.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu