www.albifun.fr le site officiel des supporters du Sporting Club Albigeois, Club de rugby de ProD2


Aller au contenu

Albi - St Etienne

Matchs > Matchs aller


S.C.A 45--- C.A.S.E 19


Premier tunnel, premier match, première joie



Seb dans ses oeuvres



Blachu avec la casquette de "qui vous savez", il ne manquait que le sac à dos



Alexandre Peclier, à 35 ans toujours dans le coup



Dave Vainqueur file vers son premier essai de la journée



Toujours là le petit Kop !



Romain Sola un bon jeu au pied, malgré un vent imprévisible




Thierry mon ami, il peut prendre une mouche à 300 mètres !



Blachu pris dans un essaim d'Abeilles ...




Un match d'une grande correction



17..20..23..16..19...complémentaire le ?



Henry change un tiers de l'équipe d'un coup




Et de cinq, celui là est pour Balluc




Le repos des Guerriers




Vous en prendrez bien un sixième : Guitoune le sprinter



Bee my friend




En tribune Jo Mir, on bronze et on chante !




Blachu bien entouré était motorisé par
Warmup y'a pas que Pottoka qui fait vroom vroom




Fourcade dans l'ascenceur




Don't Worry Henry




Notre Capitaine a lui aussi planté son essai




Dernière seconde du match, Henry Broncan quitte la pelouse
il a déja l'esprit à Dax





Le compte rendu de TarnXV



LE SCA A DEJA FIERE ALLURE


Verts de rage ! C’était un peu l’état d’esprit des dirigeants et des joueurs du SCA vendredi dernier à l’annonce de la nouvelle décision de limitation de la masse salariale par la DNACG. Aux dires du manager, les garanties financières auraient été apportées depuis quelques jours … pourtant les licences de François Tisseau, Stéphane Guénin et Cyrille Andreu ne sont toujours pas homologuées. « Le sentiment d’injustice ne suffit pas pour vaincre l’injustice », il va encore falloir batailler.

Le sorcier Gersois avait prévu le coup. Yogane Correa intègre le XV de départ en remplacement de François Tisseau et Thomas Vervoort fait son apparition dans la composition du groupe amené à affronter le Club Athlétique de Saint Etienne Rugby pour l’ouverture de la saison. Mais Henry Broncan l’assurait : « nous gagnerons pour François … »

Le soleil se lève à l’Est. C’est là que les plus fervents supporters et le Kop du SCA ont élu domicile. Plus précisément dans la tribune « Jo Mir », rebaptisée ainsi en hommage au grand Président et bienfaiteur du Sporting qui nous a quittés il y a un an, le 3 juillet 2009. En face, la tribune Honneur sonne creux. Beaucoup moins de monde que d’ordinaire en cette fin août, les « costumes cravates » n’ont pas encore fait leur rentrée. Ça ne serait tarder surtout si les résultats suivent !

Deux divisions d’écart … c’est ce qu’il y avait au printemps dernier entre le seul relégué du TOP 14 et un des deux promus de Fédérale 1, le CA Saint Etienne. Sans faire offense aux qualités humaines et rugbystiques des Stéphanois, il en reste encore au moins une au terme de l’opposition du jour tellement la domination Albigeoise fut de tous les instants et sans partage. Par moment, ça tourna même à la démonstration.

Dépassés par le rythme mais surtout par les impacts qui font la différence entre les championnats amateur et professionnel, les joueurs du CASE se contentèrent d’abord de contenir les assauts et les charges des Gady, Correa, Fourcade, Misse ou autre Clément. Pas encore résignés, ils durent vite se résoudre à attendre la faute de l’adversaire pour tenter d’exister dans une partie à sens unique et ainsi espérer de coller au score. Ça fonctionna une vingtaine de minutes. La botte d’Alexandre Péclier (7’) répondit à celle de Romain Sola (2’ et 12’), 6 à 3 en faveur du SCA au terme du premier quart d’heure.

Pour l’heure, le SCA peut s’appuyer sur la force et la cohésion d’un paquet d’avants forgés aux joutes du TOP 14 mais il a aussi une autre corde à son arc avec le talent, la fougue et la jeunesse qu’apportent les Sola, Denêtre, Hecker, Palis et Guitoune dans la ligne des trois-quarts. Ça redonne des ailes et des envies aux plus anciens. Le vieux « Pageot » n’avait d’ailleurs plus gavé, depuis bien longtemps, son ouvreur de tant de ballons. Et que dire de l’ailier Dave Vainqueur ? Il faut certainement qu’il remonte à son épopée Agenaise (2005-2008) pour se rappeler d’avoir touché autant de ballons dans un match.

Le véloce et athlétique ailier qui par le passé a couru le 100 mètres en 10’30, on l’a déjà dit, a d’ailleurs retrouvé son meilleur niveau et l’a encore prouvé en inscrivant deux essais. Sur le premier, en bout de ligne et sur une attaque classique, il fait d’abord la différence avec sa pointe de vitesse ; puis il résiste aux retours de deux défenseurs grâce à deux raffuts, 13 à 3 (21’).

Les Albigeois envoient du jeu et s’exposent. Romain Sola voit son dégagement contré par Alexandre Péclier. L’ancien joueur de Bourgoin et de l’ASM n’a plus à 35 ans les jambes pour aller au bout. Il est repris à quelques mètres de la ligne d’en-but par Palis et Guitoune.

Le SCA a failli se faire surprendre mais cela ne contrarie pas pour autant ses velléités offensives même si Péclier ajoute trois point de plus sur pénalité, 13 à 6 (25’). Romain Sola éclaire le jeu des jaunes et noirs et il est en outre un grand joueur. L’élève se joue du maître quand d’un petit coup de pied à suivre pour lui-même, il surprend Péclier et s’en va aplatir le deuxième essai qu’il transforme, 20 à 6 (27’).

L’avance est confortable et c’est un léger en-avant qui empêche Geoffrey Palis de terminer un beau numéro de funambule le long de la ligne de touche. Les trois-quarts Albigeois brillent mais ils laissent les avants achever le travail en fin de période. Le SCA a annexé les vingt-deux mètres Stéphanois. La ligne de défense finit par céder à deux minutes de la pause sur un départ de Vincent Clément au ras d’un regroupement.

Mi-temps : 25 à 6 en faveur du SC Albi.

Le point de bonus en poche et la faiblesse de l’adversaire auraient pu conduire les Albigeois à sortir de leur schéma de jeu et à tomber dans l’individualisme. Il n’en fut rien. Le SCA continua son travail de sape au niveau des avants. Malgré le changement de côté, le camp de base (ou de retranchement) demeure le même. Toutefois les Stéphanois font de la résistance là où de nombreuses équipes auraient rendu les armes et limitent la casse en convertissant une nouvelle pénalité par Péclier, 25 à 9 (55’).

Et même à l’heure des premiers changements, le banc du SCA a de l’envergure : Lafoy, Ponnau, Sore, Baluc-Rittener et Carabignac entrent respectivement à la place de Correia, Saby, Gady, Misse et Pages. Les hommes de Mc Clintock n’ont rien gagné au change.
En effet, les charges de Baluc-Rittener sont toutes aussi tonitruantes tout comme les percussions de Denêtre et Hecker qui ne cessent d’entrouvrir des brèches. Sofiane Guitoune s’engouffre dans l’une d’elle et, tel un toréro, il esquive les défenseurs et sert Dave Vainqueur qui n’a plus qu’à allonger sa course pour aller en terre promise, 30 à 9 après la transformation de Sola (58’).

Alors le CASE s’en remet toujours et encore à la botte de Péclier qui porte la marque à 33 à 12 (60’) car Sola avait aussi ajouté trois points une minute auparavant. Usés, les Stéphanois plient encore à deux reprises dans le dernier quart d’heure. D’abord sur une charge de Laurent Baluc-Rittener lancé à dix mètres de la ligne, 38 à 12 (65’). Puis, Sofiane Guitoune s’est offert une standing ovation méritée après être allé inscrire le sixième essai entre les perches suite à un contre parti de la ligne médiane, 45 à 12 (76’).

Entre temps Bowker et Manca (auteur de la transformation du dernier essai) ont remplacé Hecker et Palis. Vervoort s’étant blessé lors de l’échauffement, les deux vieux « grognards » que sont Van Der Westuysen et Correa durent jouer les prolongations et sont à créditer d’un match plein et remarquable.

Sur le gong, Saint Etienne bénéficie d’une énième pénalité et va chercher la touche. Sur le lancer le jeune Guenael Henri, originaire de Carmaux, échappe à la vigilance des locaux et sauve l’honneur du CASE en inscrivant un essai transformé par Péclier (80’).

Score final : 45 à 19 en faveur du SC Albi.

Grâce à ce succès bonifié, le SCA est le premier leader anecdotique de la saison de PRO D2 2010/2011. L’équipe Albigeoise a déjà fière allure même s’il serait hâtif de tirer de quelconques conclusions de la prestation et de la performance réalisées. La suite, avec les déplacements successifs à Dax et à Tarbes, s’annonce coriace. Mais sur ce qu’on a vu durant les matchs amicaux et aujourd’hui, les Albigeois sont affûtés et prêts pour le combat … qu’on se le dise !

Composition du SC ALBI : Correia, Saby, Gady, Correa, Van der Westhuizen, Fourcade, Misse, Clément (cap), Pages, Sola, Vainqueur, Denetre, Hecker, Palis, Guitoune
Remplaçants : Ponnau, Lafoy, Vervoort, Baluc-Rittener, Carabignac, Manca, Bowker, Sore
Arbitre : Monsieur Nicolas DATAS, comité Armagnac Bigorre


Page d'accueil | Matchs | Supporters | Se distraire | Actu du SCA | Archives | Forum et Tchat | Liens | Plan du site


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire | albifun@albifun.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu